Saupoudrer

 

c’est la rubrique de quelque chose de bien plus profondément entrefondu, comme un silence systématique conduisant quelquefois à des indications d’une obscure connaissance.

tumblr_mg673akDMH1qis1djo1_500

 

Le contemplatif partiel laisse inaccomplies bien des choses qu’il devrait faire; mais, à titre de compensation, il s’abstient de faire une foule de choses qu’il ne doit pas faire.
La somme du mal, a dit Pascal, serait considérablement réduite, si seulement les hommes pouvaient apprendre à rester tranquillement dans leur chambre.
Le contemplatif dont la perception a été « nettoyé » n’est pas tenu de rester dans sa chambre. Il peut aller vaquer à ses affaires, si complètement satisfait de voir et d’être une partie de l’ordre divin des choses, qu’il ne sera jamais tenté de s’adonner à ce que Traherne a appelé » les gentillesses malpropres du monde ».
Quand nous nous sentons le seul héritier de l’univers, quand « la mer coule en nos veines…et que les astres sont nos joyaux », quand toutes choses sont perçues comme étant infinies et sacrées, quel motif pouvons nous avoir d’être cupides ou d’affirmer notre moi, de poursuivre le pouvoir ou les formes un peu lugubres du plaisir?

extrait « les portes de la perception » Aldous Huxley

 

 

 

 

Une pensée sur “Saupoudrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.